Le cadran solaire vertical se caractérise par son style parallèle à l’axe de rotation de la terre et par sa table verticale.

Le style fait avec la table un angle égal à 90° moins la latitude du lieu.

Les cadrans solaires verticaux se séparent en deux familles : ceux orientés plein sud, on parle de cadran solaire méridional, et ceux dont la table n’est pas exactement orientée vers le sud, on parle alors de cadran solaire déclinant.

Cadran solaire vertical déclinant en pierre de Tavel

Les cadrans solaires méridionaux ont la ligne de midi exactement verticale. Les heures symétriques à midi (11 heures – 13 heures, 10 heures – 14 heures…) ont des angles symétriques par rapport à la verticale.

Le tracé des cadrans solaires déclinants est un peu plus compliqué, puisqu’il faut introduire dans le calcul l’angle de déclinaison (écart par rapport au sud géographique).

Parmi les cadrans solaires déclinants, on mentionnera les cadrans orientés plein ouest, on parle de cadran solaire occidental, et les cadrans orientés plein est, on parle alors de cadran solaire oriental. Il existe même des cadrans solaires orientés plein nord, ce sont les cadrans solaires septentrionaux. Ces derniers sont éclairés uniquement au printemps et en été, en début de matinée et fin d’après midi.